jeudi 7 octobre 2021

2021 : quel référentiel des métiers numériques pour les grandes entreprises françaises membres du Cigref ? [oct 2021]

A l'heure de la pénurie des talents numériques, on attend que la séance publique de clôture de l'Assemblée générale du Cigref dégage des pistes de solutions [1a].

Acteur de référence de l'écosystème numérique, le Cigref publie régulièrement un référentiel des métiers informatiques. 

Ce référentiel reconnu sous le nom de "Nomenclature du Cigref " se bas[e] sur les référentiels existants" des quelques 140 grandes entreprises françaises membres du Cigref [1b], les grandes administrations françaises étant réputées se référer au référentiel interministériel des métiers de l’État (RIME).

Or depuis 2010 la notion d' "aptitudes comportementales", que l'on désigne également par soft skills, a disparu de la terminologie du référentiel du Cigref [2] alors que le RIME restait constant dans sa méthode pour décrire les métiers avec des savoirs, savoir-faire et savoir-être [3].

Néanmoins, nous avons noté qu'en 2019, le Cigref est devenu membre de Talents du Numérique, une association qui propose un référentiel des métiers mettant en évidence les soft skills ( analyse, synthèse, créativité, adaptabilité, flexibilité, rigueur, communication,...) mais qu'elle désigne par "qualités" [2].

En 2021, soit 3 ans après la dernière version de Nomenclature du Cigref, on peut escompter une mise jour.

Nous nous attendons à ce que cette mise à jour réintègre la notion d'aptitude comportementale ou celle, plus moderne, de soft skills.


[1a] Horizons numériques, Cigref
[1b] [Publication] Mise à jour 2018 de la Nomenclature des métiers SI du Cigref, Cigref
[2] Rétrospective de l'approche des soft skills par le Cigref, Gouvernance numérique de l'entreprise créative, avr 2020. 
[3] Une étude sur les référentiels de soft skills, Do-Khac Decision, avr 2020


L'auteur de ce billet, Tru Do-Khac,  est un observateur-acteur des métiers de la fonction informatique depuis les années 90. En 1997, il a publié chez Masson un ouvrage sur la fonction télécommunications et réseaux informatiques où des "modèles des compétences" sont présentés en vue d'une gestion prévisionnelle de l'emploi de la fonction [a].

En 2021, à partir de ses recherches à caractère académique autofinancées [b], il avance la théorie de "soft skills contextuels" (Ang : Contextual Soft Skills). 

Pour faciliter la mise en œuvre de cette théorie, Tru Do-Khac a créé des outils physiques collaboratifs conviviaux en présentiel face-à-face (jeux de table et de cartes) [c] qu'il fait éditer par la TPE créative qu'il a fondé.

[a]La fonction Télécom de l'entreprise - Reegineering et métiers, Tru Do-Khac, Elsevier Masson, 1997
[b] Nos travaux de recherche sur le modèle MOA-MOE nominés pour le prix Ae-SCM/AIM 2010, Gouvernance numérique de l'entreprise créative, dec 2010
[c] SoftSkills48, un outil de conception gamifiée de référentiel RH, Do-Khac Decision, juin 2021

mercredi 15 septembre 2021

Un référentiel de soft skills : pour quoi faire ? [sep 2021]

L'observation du marché [1] montre différents usages d'un référentiel de soft skills

  • proposer des modules de formation,
  • faciliter les échanges, lors d'un entretiens d'évaluation, un recrutement, un bilan professionnel,
  • qualifier un module de formation,
  • évaluer une performance d'un étudiant lors d'une soutenance, 
  • fournir le principe actif d'une application IA de matching offre d'emploi / CV
  • ...

Ainsi, 

  • le site eLene4work [2a], un projet du programme européen Erasmus+,  présente un référentiel de 11 familles de soft skills pour recommander des formations en ligne [2b]
  • le site de l'association Article 1 utilise ce même référentiel mais en présentant le détail des 45 soft skills répartis dans les 11 familles en vue de faciliter les échanges entre un jeune futur professionnel et son mentor professionnel expérimenté [3]
  • la grande école d'ingénieurs Centrale Nantes  propose un référentiel de 12 soft skills pour orienter ses élèves-ingénieurs dans la conception de parcours de formation en soft skills qui soient alignés à leurs projets professionnels respectifs
  • l’École Polytechnique utilise un référentiel de 10 soft skills pour évaluer des aptitudes comportementales lors de la "soutenance d’un mémoire écrit mais, surtout, à deux reprises de manière formelle au cours d’un entretien avec le commandant d’unité." [4]
  • la startup InstarLink place un référentiel de 17 soft skills au centre de l'IA de son API proposé sur le site API de Pole Emploi [5a][5b]

 

La granularité, le format des définitions ou encore la structure du référentiel de soft skills sont variables et sa conception peut être appréciée à l'aune de trois questions :

  1. le référentiel de soft skills porte-t-il la raison d'être et les valeurs de l'entreprise ? 
  2. incite-t-il les collaborateurs de l'entreprise à adopter certaines pratiques professionnelles ?
  3. oriente-t-il le recrutement et la fidélisation de collaborateurs portant certains traits de caractères ?



Pour visualiser l'utilité et la nature d'un référentiel, voici le site Jobready de l'association Article 1, qui propose une représentation stylisée des 45 soft skills de son référentiel réparties dans les 11 familles organisées en 3 groupes : "sociales", "personnelles", "méthodologiques" [3].

La conception d'un référentiel robuste demande des ressources spécialisées. 

Le référentiel d'Article 1 capitalise très largement sur le référentiel issu des travaux académiques eLene4work en reprenant quasi identiquement les 45 soft skills de eLene4work ainsi que sa structure. Ces travaux, conséquents,  ont été financés par le programme européen Erasmus + et sont diffusés sous le régime de droit d'auteur Creative Commons BY NC SA [2b].

Pour concevoir un référentiel de soft skills en accord avec la raison d'être et la culture de l'entreprise, la TPE créative Do-Khac Decision propose une méthode collaborative mais associée à des outils conviviaux en présentiel face-à-face [6].


[1] Soft skills : une étude sur les référentiels de soft skills, Do-Khac Decision, avr 2020 
[2a] eLene4work, European university college association
[2b]Guide d'orientation, eLene4work 
[3]  https://www.jobready.fr/
[4] Livret de formation humaine et militaire, Ecole Polytechnique, 2021
[5a] Match via soft skills, Pole Emploi-io 
[5b] Reskilling upskilling system architecture / employee component, Gouvernance de l'entreprise numérique créative, jui 2021
[6]  SoftSkills48, un outil de conception gamifiée de référentiel RH, Do-Khac Decision, juin 2021

samedi 11 septembre 2021

An upskilling reskilling governance model [sept 2021]

When planning an upskilling/reskilling curriculum between an enterprise and his employee, two questions should be answered upfront : 

  1. who defines the upskilling/reskilling objectives ? 
  2. who determines the means ?

By assigning an owner to these two responsbilities, either the enterprise or the employee, a model for upskilling/reskilling governance of four regime is designed. 

We have named these four governance regimes by using notions found in the academic litterature [1]  :

  1. Pedagogy regime
  2. Andragogy-M regime
  3. Andragogy-T regime
  4. Heutagogy regime. 

 



An exemple of a training module under the Heutagogy regime is an Enterprise Adventure Game [2].

La gouvernance upskilling/reskilling d'une entreprise pourra s'appuyer sur l'IA pour analyser et évaluer l'offre de formation [3]

[1] From andragogy to heutagogy, Stewart Hase, Southern Cross University, Chris Kenyon, 2000, ePublication@SCU 
[2] An heutagogy for upskilling / reskilling : the Enterprise Adventure Game, L'entreprise numérique créative, aug 2021 
[3]  Reskilling upskilling system architecture / training component, L'entreprise numérique créative, jui 2021

dimanche 22 août 2021

"Unité d'ouvrage" et "unité d'usage" pour le management des performances numériques |août 2021]

La notion d'unité d’œuvre est bien connue en management numérique [1]. 

Lors de la session 2013-2014 du cycle de formation  INHESJ / Cigref "Sécurité des usages numériques" qui adressait notamment la sécurité des objets connectés, les travaux des auditeurs ont avancé l'opportunité d' "institu[er] un Responsable des usages aux cotés du Chef de projet Maîtrise d’ouvrage et du Chef de projet Maîtrise d’œuvre" [2].

Ces trois rôles peuvent être tenus par des personnes ou entités organisationnelles différentes.

Pour faciliter l'entente entre ces trois rôles, la méthode design MOA-MOE-MUA [3] s'inspire des métiers de la construction publique et de la maintenance industrielle et avance la trilogie de mesure de performances : unité d’œuvre, unité d'ouvrage et unité d'usage [4]. 


[1]Unité d'oeuvre informatique (UO) : définition, Gouvernance  numérique de l'entreprise créative, avr 2012
[2]Sécurité des objets connectés, Mme Sabrina Feng, MM. Jean-Marc Cerles, M. Hervé Dalmas, Tru Dô-Khac,  Boris Paulin,Cigref - INHESJ, 2014.
Publications Sécurité des usages numériques Cigref INHESJ, Cigref
 
[3]Une méthode design pour l'Agile : MOA-MOE-MUA, Do-Khac Decision 
[4] Pilotage de l'entreprise numérique : et si on parlait d'unité d'usage ? Répertoire de l'entreprise numérique créative, oct 2015

vendredi 20 août 2021

Responsable d'usage responsable du numérique [août 2021]

Lors de la session 2013-2014 du cycle de formation  INHESJ / Cigref "Sécurité des usages numériques", le rapport des auditeurs portant sur la sécurité des objets connectés [1]  avertit que "l’entreprise doit s’attendre à des usages imprévus, détournés, parfois inconséquents, voire malveillants ou illicites [et que] l’usage d’un objet connecté fait naître des risques sur les personnes, les biens et l’environnement.  

[En conséquences], la gouvernance des systèmes d’information connectés aux objets pourra être aménagée en instituant un Responsable des usages aux cotés du Chef de projet Maîtrise d’ouvrage et du Chef de projet Maîtrise d’œuvre." 

L'installation d'un responsable des usages du numérique n'intéresse pas seulement les entreprises exploitant des systèmes d'information connectés aux objets. 

On peut ainsi observer cette fonction au sein de l’Éducation nationale, qui rappelle qu'un "usage responsable du numérique dans les établissements ou les écoles doit s'exercer dans le respect du droit" [2]. 

Certaines entreprises parlent de maîtrise d'usage (MUE) numérique.

Pour installer une MUE numérique, il existe plusieurs modèles, notamment un modèle inspiré de la gouvernance des projets immobiliers climatiques.  

Dès lors, pour assurer une convergence sur le périmètre et missions d'un responsable des usages du numérique [3], il sera avisé de mobiliser l'intelligence collective et émotionnelle de l'ensemble des parties prenantes (direction générale, directions métiers, direction informatique, direction des ressources humaines) et de recourir à des outils de design management [4].


[1]Executive summary, Sécurité des objets connectés, Mme Sabrina Feng, MM. Jean-Marc Cerles, M. Hervé Dalmas, Tru Dô-Khac,  Boris Paulin,Cigref - INHESJ, 2014.
Publications Sécurité des usages numériques Cigref INHESJ, Cigref
INHESJ :  Institut National Haute Etudes de la Sécurité et Justice (2009- 2020), sur  wikipedia

[2a]  Usage Responsable du Numérique, Numérique éducatif - Nice académie de Nice
[2b]  Usage responsable du numérique selon l'académie de Nice, X-Propriété-Intellectuelle, août 2021 
[3a] L'officiel des métiers du numérique", Fédération Syntec, 2014
[3b] Responsable des usages du numérique", un nouveau emploi-métier dans le référentiel RH de l'OPIIEC, Gouvernance numérique de l'entreprise créative, jan 2018
[4] Formation Chef de projet maitrise d'usage digital, Do-Khac Decision, mai 2015



L'auteur de ce billet, Tru Do-Khac,  est un observateur-acteur de la gouvernance de la fonction informatique depuis les années 1990. 
Parmi ses publications :
  • 1997 : chez Elsevier Masson, un ouvrage où, avec des outils du marketing, il analyse l'avantage concurrentiel de l'informatique en distinguant l'informatique de contribution et l'informatique de production [a] ;
  • 2005 : chez Hermes Lavoisier, un ouvrage où à partir de l'analyse de l'externalisation des télécommunications d'entreprise, il avance la notion d'opérateur privé virtuel (Ang : Virtual Private Operator), une préfiguration des services numériques (Ang : Software as a Service) [b] ;
  • 2010 : sur des médias professionnels en ligne, plusieurs articles pour rendre compte de ses travaux à caractère académique sur le modèle de gouvernance informatique Maîtrise d'ouvrage / Maîtrise d’œuvre  (MOA/MOE) [c] ;
  • 2014 : lors du cycle de formation sur la sécurité des usages numériques organisé conjointement par l'INHESJ et le Cigref, il est coauteur d'un rapport qui recommande d'instituer un responsable des usages [numériques] [1].

En 2021, il adopte la formule Contextual Governance pour porter une théorie dont la mise en œuvre est facilitée par deux méthodes de management par le design (Ang : design management) qu'il a créés :

  • IT Regime Management, qui prolonge les travaux du professeur Peter Weill (MIT) sur la gouvernance SI en avançant la notion de régime de gouvernance (Ang : governance regime)
  • MOA-MOE-MUA, qui met en scène dans le métier SI la notion de maîtrise d'usage (MUE), une notion née en aménagement du territoire.

Pour faciliter la mise en œuvre de ces méthodes, Tru Do-Khac a créé des outils physiques collaboratifs conviviaux en présentiel face-à-face (jeux de table et de cartes) [c] qu'il fait éditer par la TPE créative qu'il a fondé.

[a]La fonction Télécom de l'entreprise - Reegineering et métiers, Tru Do-Khac, Elsevier Masson, 1997
[b] L'externalisation des télécoms d'entreprise - l'Opérateur privé virtuel, Hermes Lavoisier, 2005 
[c] Nos travaux de recherche sur le modèle MOA-MOE nominés pour le prix Ae-SCM/AIM 2010, Gouvernance numérique de l'entreprise créative, dec 2010

Nominations 2014 et 2015

La pédagogie "Short MOOCs en Réseau" a été retenue par la plateforme d'innovation ouverte de l'association Pacte PME recherchant pour le compte d'une entreprise membre un outil innovant de transformation numérique des ressources humaines.

L'innovation frugale du "Personal MOOC" a été élue Trophée IT Innovation Forum 2015.