mercredi 25 mars 2020

Les soft skills selon Pôle Emploi

Poussés par la problématique de la mobilité RH qui se conjugue à celle de l'employabilité, les acteurs du marché du travail repensent leurs approches des soft skills.

Ainsi Pôle Emploi est passé d'une simple liste de 10 soft skills accessoirement utilisée dans le cadre d'enquêtes du marché du travail à un référentiel de 14 soft skills.

La liste de soft skills a été utilisée notamment dans le cadre d'une enquête complémentaire à l'enquête Besoins en Main-d’oeuvre (BMO) 2017 [1] où il s'agissait d'étudier comment les recruteurs évaluaient un profil :
  1. privilégier les soft skills,
  2. privilégier les hard skills sans les assurer par un diplôme, 
  3. assurer les hard skills par des diplômes,
  4. ne retenir que les diplômes adressant précisément les hard skills recherchés.
Quand au référentiel de soft skills, Pôle Emploi l'a appelé "Référentiel de savoir-être professionnels"[2] et l'a publié dans le cadre d'une mise à jour du site de Pôle Emploi avec des nouvelles pages sur le "recrutement par les compétences" [3].




Le Référentiel des savoir-être professionnels de Pôle Emploi reprend 6 des 10 soft skills de la liste de l'enquête BMO 2017 :
  1. Capacité à s'organiser, prioriser les tâches, synthétisé en "Sens de l'organisation"
  2. "Travail en équipe"
  3. "Capacité d'adaptation"
  4. "Autonomie"
  5. Travailler sous pression et à gérer le stress, synthétisé en "Gestion du stress"
  6. Capacité d’initiative/créativité, scindé en "Capacité de décision" et "Force de proposition".
En revanche, le référentiel laisse de coté le sens des responsabilité/fiabilité, le sens de la relation client,  la capacité à actualiser ses connaissances et la connaissance/respect des règles, qui sont remplacés par
  • "Sens de la communication"
  • "Capacité à fédérer"
  • "Rigueur"
  • "Prise de recul"
  • "Réactivité"
  • "Persévérance"
  • "Curiosité".

Un référentiel de soft skills peut être un outil intéressant pour une démarche capacitaire lors d'un projet.

Pour un projet numérique, la TPE Do-Khac Decision propose un modèle de hard et soft skills.

Une mise en œuvre est illustrée à partir du retour d'expérience du Personal MOOC [4], un service élu trophée innovation numérique par le  CRIP en janvier 2015 [5]



[1] Diplômes, compétences techniques ou comportementales : quelles sont les principales attentes des entreprises ? Éclairages et synthèses n° 42, Pôle Emploi; mars 2018.
[2] Soft skills : 14 interprétations, Gouvernance numérique de l'entreprise créative, 24 mars 2020
[3] Les outils pour vos recrutements par les compétences, Pôle Emploi
[4] Une approche des hard skills et soft skills de l'informaticien, Gouvernance numérique de l'entreprise créative, mardi 11 février 2020
[5] 5ème IT innovation Forum : le digital à l’honneur, Tristan Karache, iTPro.fr 30 janvier 2015

Nominations 2014 et 2015

La pédagogie "Short MOOCs en Réseau" a été retenue par la plateforme d'innovation ouverte de l'association Pacte PME recherchant pour le compte d'une entreprise membre un outil innovant de transformation numérique des ressources humaines.

L'innovation frugale du "Personal MOOC" a été élue Trophée IT Innovation Forum 2015.