vendredi 17 avril 2020

Rétrospective de l'approche des soft skills par le Cigref [avr 2020]

Dans le cadre de sa mission de "développer la capacité des grandes entreprises à intégrer et maîtriser le numérique", le Cigref (Club informatique des grandes entreprises françaises) réalise une veille des métiers-emplois du système d'information (SI) qu'il partage régulièrement depuis 1991 dans une publication intitulée "Nomenclature".

Dans Nomenclature, un métier SI s'inscrit dans une famille de métiers SI, est identifié par un libellé, est défini par une mission, des activités et tâches, des livrables, des indicateurs de performances. La description du métier est complétée par les volets "parcours professionnel", "tendances et facteurs d'évolution" et "compétences".

Résultat d'un travail collectif de responsables des ressources humaines des directions des systèmes d'information (DSI) des entreprises membres du Cigref, les éditions successives de Nomenclature permettent de suivre l'évolution des métiers SI.

Mais également une rétrospective des éditions donne un aperçu de l'évolution des pratiques de gestion de ressources humaines, notamment dans l'appréhension des soft skills par les DSI des grandes entreprises françaises.





Edition [1] Organisation du volet "compétences"
Nomenclature 2000 Trois volets de "Savoirs mobilisés" 
• "Savoir-faire technologiques
• "Savoir-faire généraux
• "Aptitudes comportementales "
Nomenclature 2001 idem
Nomenclature 2002 idem
Nomenclature 2005 Trois volets de "Compétences
• "Savoir-faire système d'information
• "Savoir-faire généraux
• "Aptitudes comportementales"
Nomenclature 2009 En annexe, reprise des volets 2005, sans mise à jour
Nomenclature 2010 Un volet global 
• "Compétences"
Les définitions des compétences sont exprimées en anglais et reprennent les définitions des "competences" du "e‐Competence Framework 3.0" publié par le CEN [2]. 
Ces définitions sont jointes en annexes et illustrées chacune par un ensemble de "Knowledges" et de "Skills".
Nomenclature 2015 Un volet global 
• "Compétences
Les définitions des compétences sont exprimées en français : ce sont celles de la version française du Référentiel européen de e-Competences 3.0, CEN.
Ces définitions sont jointes en annexes et illustrées chacune par un ensemble de "Connaissances" et "Aptitudes"
Nomenclature 2018 Un volet global 
• "Compétences
Les définitions des compétences sont celles du Référentiel européen de e-Competences 3.0 (version française de e‐Competence Framework 3.0), CEN. 
Les formules "soft skills", "aptitudes comportementales", "savoir-être" sont absentes du document. Néanmoins, dans trois fiches métiers, on repère la mention explicite de "pédagogie, diplomatie, empathie, coopération, transparence, courage, humilité".


Néanmoins, en décembre 2019,  le Cigref rappelle dans une étude de stratégie numérique que le DSI doit "définir [une] stratégie pour faire monter en compétences [les] équipes aussi bien au niveau technique qu’au niveau des soft skills" [2].


[1] Editions accessibles sur le site officiel du Cigref 
Nomenclature 2000 : les emplois-métiers du système d’information dans les grandes entreprises utilisatrices, septembre 1999
Nomenclature 2001 : les emplois-métiers du système d’information dans les grandes entreprises utilisatrices, octobre 2001
Nomenclature 2002 : les emplois-métiers du système d’information dans les grandes entreprises, septembre 2002
Nomenclature 2009 : les emplois-métiers dans les grandes entreprises, octobre 2009
Nomenclature 2010 : premiers pas vers l'Europe des compétences IT - les emplois‐métiers du SI dans les grandes entreprises complété par le référentiel européen des compétences IT e‐Competence Framework, octobre 2010
Nomenclature RH : les métiers des systèmes d'information dans les grandes entreprises, octobre 2015
Nomenclature Cigref des métiers du système d'information, mise à jour 2018, juillet 2018

[2] European e-Competences Framework (e-CF), CEN
[3] Nouvelles stratégies de plateforme : stratégie, conception et mises en œuvre, Cigref, 12 décembre 2019





Pour aller plus loin :
  • Quelles pourraient être les raisons qui ont amené en 2010 le Cigref à ne plus adresser explicitement les softs skills ?
  • Quelles sont les approches des autres acteurs du numérique en France : Observatoire des métiers du numérique, de l’ingénierie, du conseil et de l’évènement (OPIIEC) [a], grandes écoles d'ingénieurs [b],...
[a] Une étude sur les référentiels de soft skills : l'OPIIEC, Gouvernance numérique de l'entreprise créative, avr 2020 
 
[b] Mise à jour août 2021

Anciennement association Pasc@line, l'association Talents du numérique [i] promeut les formations scientifiques et techniques aux métiers du numérique auprès des jeunes. Lieu de rencontre entre les établissements de formation diplômante au numérique et les entreprises du secteur, l'association revendique 70 établissements et près de 3000 entreprises, dont plusieurs sont membres du Cigref.

Le site de l'association propose un référentiel de métiers du numérique [ii] dont la source est un référentiel des métiers publié en 2014 par la fédération Syntec mandatée par le Syntec Numérique en coopération avec le Ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche [iii].

Les fiches métiers comportent chacune une rubrique décrivant les "qualités" requises : adaptabilité et flexibilité, endurance, sens de l'innovation, autonomie, sens relationnel,...


[i] Talents du numérique, site officiel
[ii] Quels sont les métiers du numérique ? Talents du numérique 
[iii] L'officiel des métiers du numérique, Fédération Syntec, 2014

 
Ce billet est sourcé de l'étude Soft skills : une étude sur les référentiels de soft skills, Tru Do-Khac, consultant en innovation et gouvernance numérique, designer de solutions de soft skills, Do-Khac Decision, 2020.

Tru Do-Khac  sur LinkedIn


Nominations 2014 et 2015

La pédagogie "Short MOOCs en Réseau" a été retenue par la plateforme d'innovation ouverte de l'association Pacte PME recherchant pour le compte d'une entreprise membre un outil innovant de transformation numérique des ressources humaines.

L'innovation frugale du "Personal MOOC" a été élue Trophée IT Innovation Forum 2015.