mercredi 15 décembre 2010

Nos travaux de recherche sur le modèle MOA-MOE nominés pour le prix Ae-SCM/AIM 2010

Pour la première édition du prix Ae-SCM / AIM, un prix créé par un partenariat entre l'association professionnelle Ae-SCM [1] et l'association académique  AIM [2] destiné à mettre en valeur des travaux de recherches académiques portant sur le sourcing et la relation client fournisseur, nous avons soumis nos travaux sur la pratique institutionnalisée de gestion en systèmes d'information dit "maîtrise d'ouvrage-maîtrise d'œuvre" (MOA-MOE).

S'appuyant sur les recherches académiques d'une équipe canadienne réputée [3], ces travaux ont porté sur une double conjecture, celle des origines du modèle dans la loi MOP, un dispositif applicable aux marchés de constructions publiques, et celle de la mutation du modèle en une interprétation relationnelle de la trilogie MOA-MOE-MUE (maîtrise d'ouvrage-maîtrise d'œuvre-maîtrise d'usage) employée en aménagement du territoire.

Ces travaux ont ouvert la voie de la "doctrine relationnelle" de la gouvernance de systèmes d'information.

Leurs résultats ont été portés à la connaissance des praticiens par trois articles [4] publiés dans les revues professionnelles  CIO-Online et Bestpractices-Systèmes d'Information.

Composé par trois praticiens et trois enseignants-chercheurs, je jury du prix a retenu, en plus de nos travaux, quatre autres soumissions par des chercheurs respectivement de l'Université de Bretagne Sud, de la Manouba University, Tunisie, associée à la Royal Military College, Canada, de l'Université Pierre Mendès France, Grenoble, et de l’École Centrale Paris.

Le lauréat est Madame Gwenaelle Oruezabala, Université de Bretagne Sud, pour ses travaux sur l'utilisation d'une plate-forme d'e-sourcing par une PME [5].

Nous la félicitons chaleureusement et lui souhaitons une bonne continuation.


[1] L'association Ae-SCM adresse les pratiques de sourcing des services numériques pour entreprise. Elle s'appuie sur les référentiels eSCM-CL V1.1 et eSCM-SP V2, édités depuis 2006 par l'ITSqc, Etats-Unis d'Amérique (cf. mise à jour décembre 2020 en bas de la page)

[2] L'AIM (Association Information et Management) regroupe des enseignants, des chercheurs et des professionnels, spécialistes des systèmes d'information. Elles est affiliée à l'AIS (Association for Information Systems) et édite la revue SIM.

[3] Travaux de Muriel Mignerat (Université d'Ottawa) et Suzanne Rivard (HEC Montréal) sur les pratiques institutionnalisées de gestion de projets de SI. Between Acquiescence and Manipulation: IS Project Managers Responses to Institutionalized Practices, Muriel Mignerat, Suzanne Rivard, SIM, Vol 15, No 2 (2010)

[4]

[5] Prix Ae-SCM/AIM - Gwenaëlle Oruezabala distinguée, La lettre des Achats, N°191, février 2011
"Achats à l'international : le paradoxe de l'utilisation d'une plateforme d'e-sourcing par une PMI" Gwenaëlle Oruezabala, Management & Avenir, 2010/4



Mise à jour du 22 septembre 2018


Outre les travaux sur les pratiques institutionnalisées de management de projet de Muriel Mignerat et de Suzanne Rivard, nous avons pris en compte les travaux du professeur Peter David Weill, MIT, qui portent sur la gouvernance de systèmes d'information (Ang : IT governance), notamment
Également nous avons examiné les travaux sur les évolutions des principaux référentiels de management informatique que leurs éditeurs respectifs avaient rendus accessibles :
  • Scope and development plan : ITIL® V3 udpate, February 2010, The Stationery Office [OGC], 2010 ;
  • Cobit Design Paper – Exposure Draft, ISACA, 2010 ;
  • Draft Technical Standard - SOA Governance Framework, The Open Group, 2009.
Enfin, nous avons pris en compte des études publiées par des parties professionnelles tierces:
  • Parties prenantes du système d’information : pour un nouveau regard sur la maîtrise d’œuvre et la maîtrise d’ouvrage, CIGREF, 2003.
  • Les référentiels de la DSI : état de l’art, usage et bonnes pratiques, CIGREF, 2009.




Ces travaux à caractère académique nominés en 2010 sont devenus les inputs d'une chaîne de valeur [a] dont les produits disponibles en 2018 sont notamment
  • le référentiel IT Regime Management [b]
  • un portefeuille de MOOC au format particulier (mooc-pitch) pour les collaborateur(ice)s à poste) [c]
  • l'Agile game La Maîtrise d'Usage® [d]

[a] Chaine de valeur des référentiels de management informatique
[b] DSI du Maroc : se repositionner pour le numérique en sautant les étapes, mars 2015
[c] Galerie de MOOC-pitchs
[d] Agile games from around the world


Mise à jour du 9 mai 2019

 

 Mise à jour décembre 2020

[1] Le site de l'association ae-SCM n'est plus accessible ; très probablement, l'association a  été dissoute suite à la cessation des opérations de l'éditeur ITSqc en novembre 2019. 

Spin-off de la Carnegie Mellon University, l'ITSqc a été fondée  en 2009 par des professeurs de l'université en vue de valoriser le référentiel de management eSCM (eSourcing Capability Model).  

Créé sur commande dans les années 2000 par ces professeurs [a], le référentiel eSCM portait une faille de spécification : le management de la propriété intellectuelle n'était pas abordé ; et en effet, le référentiel montrera des limites dans le management des projets d'externalisation des systèmes d'information innovants. 

A la décharge de ces professeurs,  on peut relever que ce silence sur le management  de la propriété intellectuelle n'était pas propre au référentiel eSCM et pouvait être observé dans la plupart des ouvrages de pratiques et état de l'art de management informatique publiés à cette époque. 

Ce phénomène était d'autant plus étonnant que la distinction entre le propriétaire d'un logiciel et son usager est le principe même d'un contrat de licence logicielle.

Néanmoins, c'est dans le cadre de nos activités terrain de consultant en management de systèmes d'information que nous avons été étonnés,  - et le sommes toujours [b]-,  de la prégnance des "Best Practices" de management de systèmes d'information, que certains considèrent comme bien commun et, que d'autres, à l'opposé, comme des actifs immatériels portant des droits [c].

Dans le fil de réflexions partagées dans nos deux ouvrages sur le management des télécoms d'entreprise et des réseaux informatiques [d1][d2], le modèle  "maîtrise d'ouvrage-maîtrise d'œuvre" (MOA-MOE) nous a  alors semblé propice pour des travaux épistémologiques en management.


[a] Négoce de savoir-faire informatique, Tru Do-Khac, Le Cercle Les Echos, 3 janvier 2012 
[b] Copyright value added - the Game V2, cell N°1 : Agile IT management framework, L'entreprise numérique créative
[c]  Best Practices : normes, gros bon sens ou œuvres de l'esprit", ITR Manager, 27 avril 2011
[d1] La fonction télécom de l'entreprise - Re-engineering et métiers, Masson, 1997
[d2] L'externalisation des télécommunications d'entreprise, l'Opérateur Privé Virtuel, Lavoisier, 2006

Nominations 2014 et 2015

La pédagogie "Short MOOCs en Réseau" a été retenue par la plateforme d'innovation ouverte de l'association Pacte PME recherchant pour le compte d'une entreprise membre un outil innovant de transformation numérique des ressources humaines.

L'innovation frugale du "Personal MOOC" a été élue Trophée IT Innovation Forum 2015.